Actualité

Retour

LA JEUNESSE ÉTERNELLE EST-ELLE UNE PROMESSE OU UNE UTOPIE ? 

Nous n’avons pas encore commencé à rajeunir, mais déjà, beaucoup d’entre nous peuvent sensiblement ralentir leur vieillissement. Entretien physique, alimentation saine, soins médicaux préventifs, prothèses et soins esthétiques, notre éventail s’élargit et gagne chaque année en performance.

Sans parler vraiment de jeunesse éternelle nous pouvons parler d’un effet « moins dix », voire « moins quinze ».

Notre espérance de vie moyenne est passée en un demi-siècle de 65 à 80 ans (Source : Insee). Les démographes s’inquiètent de leurs propres prévisions : vingt-deux millions trois cent mille personnes de plus de 60 ans en 2050 (Source : Insee).

Leur poids social et financier serait en effet insupportable si ces seniors étaient alors dans le même état physique que leurs parents aux mêmes âges. Mais ça ne sera pas le cas.

Non seulement ce n’est pas une perspective déplaisante d’imaginer que notre vie active, sociale ou amoureuse pourrait être plus longue que nous nous y attendions, mais ça devient un devoir social de faire ce qu’il faut pour ça. Ce qui nous apportera de la vie en plus évitera que nous pesions sur les autres.

A la vitesse où progresse la biologie, certains rajeunissements pourraient même nous devenir accessibles dans les décennies proches. Pour mieux les attendre, commençons par retarder notre vieillesse !