Actualité

Retour

J’ai 40ans, trop jeune ou trop vieille pour aller voir un chirurgien plasticien?

Franchir cette satanée porte d’un médecin ou d’un chirurgien plasticien, est souvent une étape pleine de mythes.

Que répond Dr Van Hemelryck , chirurgien et médecin esthétique aux Sables d’olonne à ce sujet :

Les copines bien intentionnées qui vous diront de ne surtout pas commencer, que vous allez devenir « addict », que vous serez méconnaissable, que c ‘est réservé à une élite, que ce sont des femmes mal dans leur peau, que c’est extrêmement cher…..Bref ces phrases types assassines et répétées par méconnaissance sont les freins pour de nombreuses femmes.

La réalité est tout autre : il n’y a pas de patiente type mais chaque demande est unique et la réponse adaptée personnalisée par le praticien.

L’âge n’est pas un critère. Si l’on parle uniquement du visage, les demandes par exemple sont diverses :

Une acnée rosacée ou une peau trop grasse et acnéique peut se traiter en peeling ou laser des 20 ou 30 ans.

Un nez disgracieux (une bosse, ou un volume, ou une longueur) peut se traiter à partir de 18 ans.

Des oreilles décollées peuvent également être une source de gêne et être traitées jeune ou adulte suivant les aléas de la vie.

Quant au traitement des premières rides, elles apparaissent discrètement au coin de l’oeil et/ou sur le front. La toxine botulique est le traitement idéal de prévention du haut du visage dès la trentaine.

L’acide hyaluronique peut être une source d’hydratation superficielle seule et se faire à partir de la trentaine, ou une technique de comblement de rides plus profonde dès la quarantaine.

Chaque cas est particulier. Les modes de vie (fumeuse ou non, sportive ou non, bonne hygiène de vie ou non, alimentation riche ou non….) diffèrent tellement que cette indication d’âge n’est qu’une moyenne. Enfin, une consultation personnalisée est sans engagement et est le démarrage d’un temps de réflexion avant chaque acte.

L’idéal et nous le répétons à LA Clinique Esthétique est de se sentir bien et en adéquation avec sa manière de vivre. Les techniques sont discrètes, répète Dr Van Hemelryck, et vous ressemblent. C’est simplement VOUS mais plus reposée donc en mieux…..