Actualité

Mois : janvier 2017

Retour

LIPO ou CRYO, that is the question?

Lipoaspirations ou cryolipolyse ? That is the question ! Telle fut la question posée du magazine « beauté apparences » au Dr Van Hemelryck de LA Clinique Esthétique des Sables d’Olonne.

Du dégraissage chirurgical de Dujarier en 1920 particulièrement délabrant au lipomodelage bien codifié aujourd’hui, la graisse n’a cessé d’être au cœur des préoccupations des chirurgiens et des patients constate ce chirurgien.

La lipoaspiration moderne débute dans les années 70 avec le Docteur George Fisher rapidement aux USA suivi par les Docteurs ILLIOUZ et FOURNIER qui inventent les canules à bout mousse permettant de respecter les tissus nobles en périphérie de la graisse.

En 1918, Dr KLEIN dermatologue Californien apporte la technique tumescente associant Epinéphrine et Lidocaïne pour des lipoaspirations moins hémorragiques et moins douloureuses. Diverses techniques de « lipo » verront le jour dans les années 1990 2000.

C’est aujourd’hui l’intervention la plus pratiquée au monde répète ce plasticien vendéen.Les statistiques issues de l’ISAPS montrent que si la chirurgie plastique diminue chaque année au profit de la médecine esthétique, le nombre de patients bénéficiant de la lipoaspiration ne cesse d’augmenter. Cette technique chirurgicale impose certaines contraintes : pour de petites zones, il est possible de pratiquer une anesthésie locale mais dans la plupart des cas une anesthésie générale est requise supposant donc une hospitalisation et le port d’un vêtement de compression post-opératoire garant d’un résultat régulier. Elle s’adresse aux graisses profondes à l’exclusion des graisses superficielles responsables de la cellulite.

Autre nouveauté, rajoute dr Van Hemelryck, dans les années 2000, les Docteurs Stein et Anderson de l’université de Harvard ayant constaté une fonte graisseuse en face interne de cuisse chez les Amazones ainsi qu’au niveau des joues chez les enfants suçant régulièrement des sorbets met en évidence une plus grande sensibilité des adipocytes au froid que les autres cellules. Le mécanisme invoqué supposerait un phénomène d’apoptose (mort cellulaire).  La cryolipolyse voit alors le jour destiné aux graisses localisées résistantes à la prise en charge diététique et aux activités sportives.

Les résultats sont évalués à partir de trois semaines à deux mois. Une 2e séance peut parfois être nécessaire. Le massage de la zone traitée est essentiel parfois associé à un traitement par led pour améliorer la qualité cutanée.

L’intérêt réside dans l’absence d’éviction sociale, des douleurs globalement limitées et pas de port de panty répète ce chirurgien plasticien. Dans la mesure où il n’y a pas d’effraction cutanée, c’est une technique qui peut être déléguée. En revanche l’investissement est beaucoup plus important ce d’autant que le business model peut imposer des consommables.

Cette technologie étant en perpétuelle évolution, il existe aujourd’hui des machines permettant de traiter plusieurs zones en même temps ainsi que des pièces à main plus spécialisées permettant de traiter la région du menton ou la culotte de cheval.

Au total les résultats sont satisfaisants tant en ce qui concerne la lipoaspiration que la cryolipolyse. Tout praticien se doit de posséder et maîtriser ces deux technologies complémentaires qui contribuent à potentialiser l’activité lipoaspiration dans le traitement des amas graisseux localisés et se positionner en référent de ces traitements. Tel est le crédo du Dr Van Hemerlryck qui eu égard à son expérience de cryolipolyse dans sa clinique depuis 3 ans, sait proposer avec la même « sagesse » l’une ou l’autre de ces techniques.

A cette occasion, LA Clinique Esthétique organise JEUDI 2 FEVRIER prochain à partir de 19H une soirée INFORMATIVE sur la cryolipolyse. Inscription obligatoire au 02 51 32 82 68.

 

DOUBLE MENTON…quand tu nous tiens.

LA Clinique Esthétique des Sables d’Olonne a voulu en savoir plus sur les origines diverses de ce fameux « double menton ». D’après une enquête nationale, 68% des répondants ont affirmé qu’un double menton est tout aussi dérangeant que des rides autour des yeux. Disgracieux, et parfois source de complexe, le double menton peut toucher aussi bien les hommes que les femmes de tout âge. Il se caractérise par un amas de graisse localisé en arrière du menton. Cet amas graisseux situé sous la peau peut être superficiel, ou installé plus profondément derrière le muscle platysma.

Dr Van Hemelryck de LA Clinique Esthétique dénombre quatre principales causes du double menton: la génétique, une prise de poids, le vieillissement cutané, ou l’insuffisance de projection osseuse. Ces causes peuvent être associées ou non.

Des causes pondérales

Il s’agit de la cause la plus commune du double menton confirme ce chirurgien plasticien. Nous portons tous la graisse de manière différente, et dans des zones différentes. Le double menton se manifeste alors par un bourrelet aisément palpable. Après un régime, une des premières choses constatée par l’entourage est souvent l’affinement de visage, avant même l’amincissement de la silhouette. Mais hélas, il existe des doubles mentons qui résistent aux régimes.

Des causes dues au vieillissement

Avec l’âge, le double menton est le résultat de deux phénomènes insiste Dr Van Hemelryck , le relâchement cutané et l’accumulation graisseuse:

La peau perd de son élasticité, se relâche, le muscle platysma s’affaiblit et va renforcer l’aspect du double menton en créant deux cordes verticales à l’arrière du menton. Les joues tendent à s’affaisser vers le cou.

Avec les années qui passent, et le ralentissent du métabolisme qui s’en suit, on constate une accumulation de graisse sous la mâchoire, qui va créer un aspect de gorge pleine.

Le double menton lié à une insuffisance de projection

Il s’agit de mentons trop reculés, à cause d’ une insuffisance de développement osseux. Dans ce cas, l’harmonie du profil ne pourra être trouvé qu’en avançant la projection du menton par une génioplastie. Dr Van Hemelryck précise que le plus souvent, il mets en place une petite prothèse (implant généralement en silicone dur) qui va pouvoir harmoniser la projection du menton et retendre l’ensemble des tissus sans geste osseux (génioplastie osseuse), éliminant ainsi le double menton.

Conclusion

L’analyse de la cause du double menton permettra comme le répète Dr Van Hemelryck de définir le traitement le plus approprié avec le patient. Autre innovation : la lipossucion n’est désormais plus la seule solution. Le traitement par cryolipolyse est désormais possible. LA Clinique Esthétique , à cette occasion, organise le JEUDI 2 FEVRIER 2017 à partir de 19H une soirée inauguration de cette nouvelle technique. Démonstration en présence du chirurgien, du professionnel de la machine et de l’équipe de LA Clinique Esthétique autour d’un cocktail dînatoire. Réservation OBLIGATOIRE (places limitées) au 02 51 32 82 68.

double-menton-exces-cutanee-vieillisement

Le FROID, VOTRE meilleur allié !

cryolipolyse vendee

Le froid, période glacière qui s’abat sur la France en ce mardi 17 janvier 2017, vient nous rappeler qu’il est difficile de le supporter. Néanmoins, les études cliniques prouvent que c est notre meilleur allié pour une santé de fer ou pour perdre du poids ! Certes, les centres « cryo » se développent à tour de bras et propose de vous remettre sur pied ou de vous faire maigrir…comment sortir le vrai du faux, comment faire confiance à pléthore de machines sur le marché…..LA CLinique Esthétique des Sables d’Olonne a enquêté pour vous.

« Le froid provoque une vasoconstriction – le diamètre des vaisseaux diminue – suivie d’un effet réactionnel de vasodilatation – les vaisseaux se dilatent – avec une augmentation du débit sanguin. Résultats : la microcirculation est stimulée, les cellules sont correctement nourries et drainées, ce qui permet aux organes d’être bien alimentés, explique le docteur Philippe Blanchemaison, angiologue et phlébologue, adepte de la nage en hiver. En agissant sur la circulation, le froid prévient, par exemple, l’apparition de varices et freine la chute des cheveux. » Il libère aussi des endorphines – d’où une diminution de la douleur, du stress, et un sentiment euphorique – et augmente les lymphocytes, cellules de l’immunité. « Il a été démontré qu’une exposition répétée au froid stimule nos défenses, améliore la qualité du sommeil et de l’humeur », confirme Christophe Hausswirth, chercheur à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep). La thérapie par le froid, ou cryothérapie, intéresse de plus en plus la médecine. La dernière variante est la cryothérapie corps entier (CCE). Cette technique, consistant à exposer un patient à des températures comprises entre – 110 °C et – 140 °C pendant trois minutes, permet de soulager les douleurs corporelles, en agissant comme un stimulateur psychique. Le froid peut être notre allié, si nous le décidons. « Ce prérequis est essentiel pour préparer notre organisme à réagir positivement », précise Anne-Marie Filliozat, qui conseille d’opérer progressivement, la modification chaud-froid trop brutale pouvant provoquer un stress majeur. Une inquiétude que tempère Philippe Blanchemaison : « Le corps a suffisamment de garde-fous. » Stimulateur du métabolisme, le froid régénère le corps et l’esprit.

Dr Van Hemelryck, de LA Clinique Esthétique des Sables d’Olonne, adepte des douches froides quotidiennes, confirme cet état de fait. Depuis qu’il a instauré ce rituel du froid, il n’est JAMAIS MALADE.  Il encourage chacune ou chacun à le faire de manière progressive afin de comprendre les bienfaits.

C’est ainsi que ce même chirurgien a choisi de traiter les problèmes de silhouette par la cryolipolyse. Ce traitement, non invasif et indolore, se pratique au cabinet et permet de gagner une taille et/ou de traiter une zone difficile à perdre malgré un régime ou du sport. Avec un recul de quasi 3 années,  Dr Van Hemelryck ajoute : « cette machine ravit les personnes pressées et incapables de prendre quelques jours en clinique. Le triptyque gagnant est évidemment la symbiose entre l’équipe de LA Clinique, la machine et VOUS. L’adage  » on n’a rien, sans rien » est répété à chaque fois afin de mettre toutes les chances du côté du patient pour un résultat optimal » répète à son tour le chirurgien.

A cet effet, il propose une SOIREE CRYOLIPOLYSE au sein de LA Clinique Esthétique JEUDI 2 FEVRIER  2017 avec son équipe, lui même et un professionnel de la machine. Des protocoles personnalisés seront offerts à chaque personne de manière discrète. Une réservation au 02 51 32 82 68 est OBLIGATOIRE.

Chassez la morosité ambiante en acceptant les saisons et ce froid « bienfaiteur » est le début de la sagesse… Souriez à ce froid, acceptez le, voire UTILISEZ LE, vous verrez l’hiver autrement…

LA solution pour vos cheveux.

perte des cheveux

LA Clinique Esthétique des Sables d Olonne s’est lancée voila plus d un an dans l’aventure du PRP (plasma riche en plaquettes).
« Les résultats à un an sont probants. L’arrêt de la chute est réel et la repousse évidente » confirme le Dr Van Hemelryck de LA Clinique Esthétique.
« Cette technique INVASIVE mais se faisant en cabinet et sans éviction sociale est idéale pour des gens pressés et soucieux de leur apparence « calvitaire » explique ce chirurgien plasticien.

Les raisons de la chute des cheveux sont multiples et les effets qui peuvent être bénins (démangeaisons, irritations) ou plus graves (pelade) sont impressionnants. Nous avons tous entendu parler de personnes qui, après un traumatisme, ont perdu leurs cheveux ou dont ceux-ci ont blanchi en une nuit. Vérité scientifique ou légende populaire ? Si tous les spécialistes reconnaissent l’incidence du stress sur la santé de nos cheveux, leurs avis divergent sur son intensité.

Il faut dire que le cheveu ne nous a pas livré tous ses mystères, même s’il enregistre et stocke tous les événements survenus dans notre vie. C’est un véritable « mouchard », ce qui lui vaut d’être régulièrement analysé en criminologie pour déceler la présence de drogues, de médicaments, d’aliments, de fragments d’ADN…

« On peut retracer, sur des cheveux longs de dix centimètres, la vie d’une personne depuis dix mois, et notamment retrouver tout ce qu’elle a ingéré », souligne Philippe Assouly, dermatologue spécialiste du cuir chevelu à l’hôpital Saint-Louis, à Paris. « Véritable boîte noire de notre organisme, ils sont les témoins de notre vie, affirme Hélène Clauderer, fondatrice du Centre de soins capillaires Clauderer, à Paris. On peut repérer au microscope l’incidence de la vie affective sur la structure même de la kératine – lisse, irrégulière ou bosselée – et la racine d’un cheveu. »

Les scientifiques sont unanimes pour constater que le stress courant (fatigue, surmenage, soucis professionnels ou familiaux…) perturbe l’équilibre des cheveux. « Plus on est nerveux et stressé, plus le cuir chevelu est sensibilisé, pique, gratte et desquame.L’état anxieux ralentit les flux circulatoires. Or, le cheveu ne s’alimente que par le sang. Moins bien nourri, il s’affaiblit. Mais les cheveux sont également très sensibles à l’alimentation, et notamment aux régimes qui les carencent, à la pollution, au tabac…
Fort de constat, le PRP est la solution pour soit STOPPER la chute des cheveux et REBOOSTER la repousse (profil plus masculin dès la trentaine) soit REDONNER VITALITE à une chevelure « fatiguée » (profil plus féminin).

Les cheveux seraient ils, après les yeux, le miroir de l’âme….

OBJECTIF ? DÉTOX !

Objectif détox

Nous nous rappelons du visage que nous avions le 31 décembre :
Frais , rayonnant, et prêt à célébrer comme il se doit ce passage vers
une nouvelle année.

Les bonnes résolutions sont déjà presque toutes oubliées, mais s’il y
en avait une à garder ce serait celle de la détox pour retrouver une peau
exempt d’imperfections et surtout une meilleure vitalité.

L’alimentation fait partie intégrante de nos vies, mais si soudainement
une détox permettait de mettre l’organisme entre parenthèses afin de le
recharger en mettant notre fois en repos ?

Est-ce néanmoins possible entre deux raclettes et deux verre de vin ?
Tout d’abord pour garder la forme, misez sur le petit-déjeuner. A ne
surtout pas sauter car c’est le repas le plus important. On vous
conseille alors de faire le plein de fruits avec des jus détox ou des
smoothies préparés par un extracteur de jus à la dernière minute , pour
un gain d’énergie dès le matin !

Saviez-vous que les fruits et légumes de saison et bio contiennent
jusqu’à 40% de vitamines et de minéraux en plus que les fruits issus du
commerce ?

Pour garder la forme tout au long de la journée, pensez à vos collations.
Là aussi, intégrez des fruits au gré de vos envies.

Mais si vous deviez n’en garder qu’un, ce serait le citron. Sa forte teneur
en vitamine C et sa propriété alcalinisante, saura prendre soin de votre
intestin. En pressant le jus d’un demi citron dans de l’eau tiède,
consommé le matin, à jeun vous pourrez facilement pallier à l’acidité
d’un plat trop riche.

La détox permet de mettre le foie au repos, puisque lorsqu’il sature, il
génère fatigue, maux de tête, sensation de lourdeur, problèmes de
transit, nausées, mauvaise haleine, teint terne…

C’est pour cette raison qu’il faut privilégier au contraire les aliments
basiques (légumes, fruits…), et évitons les aliments acides (sucres raffi
nés, produits laitiers, céréales blanches…). »

Lors d’une consultation nutritionnelle à LA Clinique Esthétique des
Sables d’Olonne nous préconisons de prendre le produit « UltraClear »
qui permet de soutenir la détoxication hépatique et rénale. De plus, ce
produit dispose d’une action anti-radicalaire.

Ce n’est peut être pas un hasard si les chinois considèrent le foie
comme l’organe majeur de l’harmonie corporelle …

Et si soudainement l’hiver se transforme en période reposante,
synonyme de retour à l’essentiel, de légèreté … respirez !

LA Clinique Esthétique des Sables d’Olonne est là pour veiller…